Deviens ce que tu es et non pas ce que les autres voudraient que tu sois!

» Catégorie : Poèmes


Malade d’amour…

Commentaires » 0

J’ai mal.

J’ai mal!

J’ai mal au cœur, au ventre, à la tête.

J’ai froid puis j’ai chaud.

Vous me direz que je suis malade.  Malade comme un chien.

Ça oui, je suis malade, malade d’amour.

Je suis sûre que vous savez ce que c’est.

D’être angoissée toute la journée à l’idée que c’est aujourd’hui, au soir que vous le reverrez.

C’est dur de se dire que l’on va devoir affronter ses paroles, qui font pleurer.

Et ses regards qui ne font que peu à peu vous tuez.

C’est dur, c’est presque horrible de se dire que vous avez peut-être gâché quelque chose de beau, de « vrai », enfin du moins moi je le croyais.

On se dirait même que c’est impardonnable d’avoir raté ou fait raté les plus beaux moments probablement de notre existence.

« FINI », il suffit donc d’un seul mot pour tout gâcher,  il suffit d’une phrase pour vous faire déprimer.

Mais je ne vais pas resté là, les mains croisées.

Je pense qu’un jour tout doit se terminer et recommencer.

Donc voilà, je vous dis: « Bon gens, levez vous, le menton haut, les yeux fixes et le sourire qui s’envole au grand air.  »

Car aujourd’hui tout naît. Tout est en train de se refaire.

C’est un nouveau départ.

Et comme me dit toujours ma grand-mère: « Les histoires d’amour, ça fait toujours mal, il faut se protéger certes, passer, mais ne pas oublier »

Car c’est avec cela que l’on apprend, ce ne sont pas des erreurs, mais des expériences; des leçons de vie.

Ce sont ces choses là qui me réveille chaque matin en me disant que j’ai une bonne journée qui m’attend, que rien n’est encore perdu.

Mais au fond…

J’ai mal et je suis malade d’amour, mais ça, vous comprenez, qu’il faut prendre son temps.

PS: Restons optimiste!

EZ.V

Malade d'amour... dans Poèmes 2g39uh76

 

 

 

 

Le chat et l’oiseau -Jacques Prevert

Commentaires » 0

Un petit poème que j’aimerai partagé:

                                                                                                                             Un village écoute désoléLe chant d’un oiseau blessé
C’est le seul oiseau du village
Et c’est le seul chat du village
Qui l’a à moitié dévoré
Et l’oiseau cesse de chanter
Le chat cesse de ronronner
Et de se lécher le museau
Et le village fait à l’oiseau
De merveilleuses funérailles
Et le chat qui est invité

Marche derrière le petit cercueil de paille
Où l’oiseau mort est allongé
Porté par une petite fille
Qui n’arrête pas de pleurer
Si j’avais su que cela te fasse tant de peine
Lui dit le chat
Je l’aurais mangé tout entier
Et puis je t’aurais raconté
Que je l’avais vu s’envoler
S’envoler jusqu’au bout du monde
Là-bas c’est tellement loin
Que jamais on n’en revient
Tu aurais eu moins de chagrin
Simplement de la tristesse et des regrets

Il ne faut jamais faire les choses à moitié

Le chat et l'oiseau -Jacques Prevert dans Poèmes chat-mechant1-300x157

Partit…

Commentaires » 0

Partit... dans Poèmes 3104778085_1_3_qtkypj5b-300x225

    Partit…

La journée s’est terminée.

Les lumières des maisons voisines, se sont éteintes.

Le cri du hibou dehors m’a tout de suite rassuré.

Dehors il faisait froid, très froid.

Et il n’était pas là.

                             

La nuit, achevée.

Les lumières des maisons voisines, se rallument doucement.

J’entends le facteur, déposer le courrier dans l’allée.

Dehors il fait chaud, trop chaud.

Rien ne tourne plus rond depuis, qu’il est partit…

                                                                 21 Octobre 2013       EZ.V

Moi et mon écriture

Commentaires » 0

Moi et mon écriture.

 

J’ai perdu ma plume.Moi et mon écriture dans Poèmes 55179-300x240

Mes mots, mes phrases, mes textes.

Rien, pas une image pas une idée.

Ma langue s’est échappée et mes sons sont restés encrés en moi.

 

Je cherche, j’attends sans fin, une voix qui m’aiderait à ressortir de ma pénombre.

Le silence règne.

Mes images et mes couleurs s’en sont allées.

 

Il ne reste que moi et mon écriture qui doucement s’échappe elle aussi de ma tête.

 

Je voudrais pouvoir dire aux gens que ça ne va pas, je voudrais pouvoir le crier, le chanter.

Mais je n’ai que moi et mon écriture.

Je voudrais pouvoir dire à ma famille au secours.

Mais je n’ai que moi et mon écriture pour les prévenir.

 

Maintenant je m’en vais, je pars et j’emmène mon écriture avec moi.

Mon paradis et mon enfer.

Les bonnes et mauvaises choses accomplies.

Mais dans mon cœur et dans ma tête, folie restera à jamais.

 

EZ.V  fait le 17 Janvier 2007

 

Quand on aime…

Commentaires » 0

Quand on aime…

Quand on aime,
On n’a aucun besoin de comprendre ce qui se passe, car tout se passe alors à l’intérieur de soi.
On apprend, on réfléchit et enfin on comprend tous les jours sur ce qu’est l’amour.
Quand on aime, c’est à l’infini.
On ne sait jamais jusque où ça pourra aller.
Mais quelque part, on s’en fou, car on aime et quand on aime tout se passe alors à l’intérieur de soi.
On ne se pose plus de questions, on aime, c’est tout.
L’amour c’est un peu comme la proie qui se transforme en faucon, le faucon en homme et l’homme en désert.
Tout cela a une vie, un cours, un chemin à parcourir.
Il faut prendre le temps de prendre le temps quand on aime.
L’amour ce n’est pas un jeu, c’est un rêve.
Et quand on se réveille et que l’on se rend compte qu’il est toujours devant soi, alors on voit que l’amour est vrai.
Qu’il est à l’infini et au-delà.
Plus grand encore que tous les rêves et les désirs. Car tout se passe alors à l’intérieur de soi et on comprend.
Quand il dit: “Non mon cœur, tu ne rêves pas.”
On jure d’abord que si, puis on réfléchit et on dit:

“Tu sais, l’amour c’est à la folie, ça va haut delà des murs et des déserts.

C’est la feuille qui tombe de l’arbre en Automne et l’arbre qui devient feuillu au Printemps. »
Bon, c’est vrai on ne dit pas cela.
De peur, je crois,qu’il ne regarde  d’un air inquiétant.
Mais on le pense vraiment, très fort au fond, comme ça.
Car quand on aime, tout se passe alors à l’intérieur de soi.

 Un vrai baiser                     EZ.V      16 Octobre 2013