Deviens ce que tu es et non pas ce que les autres voudraient que tu sois!

Malade d’amour…

J’ai mal.

J’ai mal!

J’ai mal au cœur, au ventre, à la tête.

J’ai froid puis j’ai chaud.

Vous me direz que je suis malade.  Malade comme un chien.

Ça oui, je suis malade, malade d’amour.

Je suis sûre que vous savez ce que c’est.

D’être angoissée toute la journée à l’idée que c’est aujourd’hui, au soir que vous le reverrez.

C’est dur de se dire que l’on va devoir affronter ses paroles, qui font pleurer.

Et ses regards qui ne font que peu à peu vous tuez.

C’est dur, c’est presque horrible de se dire que vous avez peut-être gâché quelque chose de beau, de « vrai », enfin du moins moi je le croyais.

On se dirait même que c’est impardonnable d’avoir raté ou fait raté les plus beaux moments probablement de notre existence.

« FINI », il suffit donc d’un seul mot pour tout gâcher,  il suffit d’une phrase pour vous faire déprimer.

Mais je ne vais pas resté là, les mains croisées.

Je pense qu’un jour tout doit se terminer et recommencer.

Donc voilà, je vous dis: « Bon gens, levez vous, le menton haut, les yeux fixes et le sourire qui s’envole au grand air. « 

Car aujourd’hui tout naît. Tout est en train de se refaire.

C’est un nouveau départ.

Et comme me dit toujours ma grand-mère: « Les histoires d’amour, ça fait toujours mal, il faut se protéger certes, passer, mais ne pas oublier »

Car c’est avec cela que l’on apprend, ce ne sont pas des erreurs, mais des expériences; des leçons de vie.

Ce sont ces choses là qui me réveille chaque matin en me disant que j’ai une bonne journée qui m’attend, que rien n’est encore perdu.

Mais au fond…

J’ai mal et je suis malade d’amour, mais ça, vous comprenez, qu’il faut prendre son temps.

PS: Restons optimiste!

EZ.V

Malade d'amour... dans Poèmes 2g39uh76

 

 

 

 

13 novembre, 2013 à 22:33


Laisser un commentaire